JACQUES / MAO / MARYAN

Trois personnages - Trois visions

 

Exposition du mercredi 9 au samedi 19 octobre 2019.

De 13 à 19h et sur rendez-vous.

24Beaubourg - 24, rue Beaubourg - 75003 Paris.

Consulter le catalogue : ici (en format PDF uniquement).

 

A l’occasion du lancement de ses activités, la galerie Kaléidoscope rapproche trois artistes de la deuxième moitié du XXe siècle doués d’une vision encore brûlante d’actualité : Jacques Grinberg, Mao To Laï et Maryan.

Avec plus d’une cinquantaine d’œuvres - peinture, dessins, lithographies - réparties dans les sept salles du 24Beaubourg, l’exposition offre une rare introduction au travail de trois peintres inclassables.

Trois peintres qui ont en commun l’exil et la « déterritorialisation » de leur création ; la virulence picturale et le courage de se confronter à la violence pour mieux la comprendre ; une remarquable maitrise du dessin pour exprimer plus spontanément leurs visions ; un caractère bien trempé et une force de vie qui ont marqué ceux qui les ont connus ; le choix, rare et significatif,  de signer par leurs « prénoms » : JACQUES, MAO, MARYAN.

L’audace, la créativité et l’imagination de JACQUES et de MARYAN en font des figures majeures de la scène picturale de leur époque. Dans la période actuelle de redécouverte des années 1960-1970, tout deux bénéficient d’un regain d’intérêt de la part des musées et des collectionneurs. Il faut à présent aller plus loin pour offrir au public une vraie connaissance de ces œuvres fascinantes, sous toutes leurs facettes.

En présentant à leur côté MAO, artiste d’origine vietnamienne, d’une grande originalité dans sa façon de faire dialoguer, par la peinture, l’Asie et l’Occident, l’ambition est d’établir un rapprochement inattendu et fertile.

Créée sur le principe de l’itinérance et des partenariats à géométrie variable, la galerie Kaléidoscope souhaite se concentrer à l’avenir sur un nombre restreint d’artistes pour se donner plus de chance et plus de temps pour les défendre. Avec cette exposition et les suivantes, elle entend contribuer à élargir les regards en donnant à ces œuvres et à ces artistes l’occasion de faire leur chemin dans les imaginaires.